RH : les questions utiles à poser lors d’un entretien d’embauche

L’entretien est un moment crucial pour le responsable RH et le candidat. C’est à partir de cette étape que débutera une collaboration à long terme, si elle s’avère concluante. À ce titre, il ne faut pas la prendre à la légère, pour ne pas recruter par erreur une personne non qualifiée ou au contraire, perdre un candidat potentiel. Voici quelques conseils afin de trouver les bonnes questions à poser lors de l’entretien.

Le but de l’entretien

Du côté du recruteur, c’est un moyen permettant de cerner la personne candidate. Cette séance se manifeste par un entretien embauche question, pour confirmer l’image reflétée de la personne sur son CV et sa lettre de motivation. À cet effet, il est amené à poser des questions permettant d’évaluer les aptitudes du candidat aux missions du poste qui lui est confié. C’est également un moment révélateur des qualités particulières de chaque candidat. Ainsi, il faudra miser sur l’adaptation du candidat et son intégration dans la société à travers des questions liées à ses attitudes personnelles. D’ailleurs, il est nécessaire pour le sélectionneur de vérifier les aptitudes profondes du sélectionné. Cela lui permet d’avoir un aperçu de la collaboration. Finalement, si les réponses sont satisfaisantes, le RH pourra commencer à négocier en vue d’un contrat de travail.

Du côté du candidat

Vu sous cet angle, l’entretien embauche question est une étape incontournable pour le sélectionné. La clé réside dans sa manière de répondre correctement aux questions posées par le recruteur. L’essentiel est de réussir à transmettre un message positif à ce dernier. Les interrogations concernent les capacités techniques, relationnelles ou bien commerciales. Le candidat peut illustrer à l’aide d’exemple ses points forts ainsi que ses faiblesses. Quitte à savoir si c’est convaincant pour le sélectionneur ou pas.

Questions fréquentes

Voici quelques ébauches des demandes à poser au candidat. Tout d’abord, il faut lui interroger sur ses études et formation. Ce sera suivi de ses expériences professionnelles, sa manière de voir le travail à savoir : quelles sont ses motivations ? Quelles sont ses appréhensions de ce qu’est un employeur idéal ? Il est préférable également d’avoir quelques renseignements sur son antécédent professionnel. À ce sujet, les questions seront orientées sur l’ancien posté occupé, les difficultés rencontrées et l’avenir professionnel du candidat. De plus, il ne faut pas oublier de tester ses connaissances de l’entreprise pour déterminer l’intérêt qu’il lui porte. À la fin, il faut également demander au candidat son aperçu de l’entretien, le recruteur verra à l’issue de cette dernière phase ses motivations.

Quelle solution pour gérer les plannings et les ressources humaines de vos projets ?
Faut-il offrir des cadeaux d’entreprise ?