Pourquoi créer une SASU ?

Créer une SASU

La Société par actions simplifiée unipersonnelle ou SASU est une société à but commercial qui implique l’existence d’un seul associé. Auparavant, ce statut était uniquement réservé à des projets plus grands. Après la réforme, la SASU est devenue accessible pour ceux qui veulent constituer une société unipersonnelle. Découvrez pourquoi il faut créer une entreprise sous ce régime dans cet article.

La constitution de l’entreprise

Créer une SASU présente un avantage quant à son organisation et son fonctionnement. Ces derniers sont plutôt flexibles sur le fait que la législation autorise l’associé à rédiger le statut de l’entreprise selon sa guise et en toute liberté. Bien évidemment, au début de la création d’une société, le régime de SASU peut être avantageux lorsque l’entreprise elle-même envisage de changer de statut, comme pour une société par actions simplifiées ou SAS, au fur et à mesure de son évolution future. Une société unipersonnelle peut à tout moment se changer de statut et augmenter ses responsabilités. En outre, pour la SASU, l’associé est libre de déterminer le plafond du capital de son entreprise. En constituant une société par actions, le président de l’entreprise pourra s’attendre à bénéficier d’une protection sociale au même titre que pour ses employés. Cette affiliation avec le régime général de la protection ne peut être possible que pour le cas d’une SASU selon la loi. Vous pouvez vous renseigner sur les détails importants à savoir sur comment créer une SASU avant de vous lancer dans la constitution de celle-ci. Pour plus d’informations, cliquez sur ce lien : formalizi.fr

Une société à responsabilité limitée

La SASU a également pour avantage de limiter la responsabilité de l’associé. Puisqu’il est unique, sa responsabilité se limite aux apports que le dirigeant va réaliser. Pour la création d’une SASU, le président de l’entreprise peut uniquement accorder des garanties s’il y a eu un emprunt pour pouvoir constituer l’entreprise. Avant de créer une société unipersonnelle, l’entrepreneur devra savoir que s’il commet une quelconque faute au moment de gérer une SASU, la responsabilité peut ainsi s’étendre. Si la gestion est normale, le risque encouru est moindre pour l’entrepreneur exerçant sous le statut d’une SASU. Cela fait partie des avantages que présente la création d’une société par actions simplifiées pour débuter dans le monde de l’entreprenariat. Encore, aucune cotisation sociale ne peut être déduite des rémunérations obtenues par le président d’une SASU. C’est un privilège qu’il dispose par rapport au cas des travailleurs indépendants. En outre, lorsque le président d’une SASU décide de maintenir ses allocations de chômage et ne perçoit pas sa rémunération, il pourra bénéficier de la totalité de ses allocations à chaque fin d’exercice. Cet avantage peut être intéressant si l’entrepreneur perçoit une indemnisation en plus de l’allocation s’il a décidé de ne pas récupérer ses rémunérations. Par conséquent, la SASU est un bon choix de statut juridique pour pouvoir bénéficier de certains avantages personnels.

La SASU et le développement de l’entreprise

Le statut juridique d’une SASU permet de développer rapidement une entreprise qui commence à battre ses ailes. Il est plus facile de développer son activité à partir d’un statut juridique de société par actions simplifiées qu’en constituant une entreprise individuelle. Si le président de l’entreprise voudra par la suite accueillir d’autres associés, la procédure est simple et rapide. Il suffit juste qu’il cède la partie des actions que les nouveaux associés ont achetées. Par conséquent, la SASU deviendra une société par actions simplifiées, mais plus unipersonnelles. Le dirigeant sera ainsi tenu de renouveler le statut de la société pour que celui-ci puisse répondre au bon fonctionnement de l’entreprise avec plusieurs associés. C’est qui différencie la société unipersonnelle avec une entreprise individuelle. Pour cette dernière, il est impossible d’envisager un recrutement de nouveaux associés dans la société. En outre, pour une SASU, le capital est reparti en actions. C’est un avantage de plus pour les héritiers, car la procédure de transmission de la société à ces derniers est facile par rapport à celle d’une entreprise individuelle. C’est un avantage de plus pour les héritiers, car la procédure de transmission de la société à ces derniers est facile par rapport à celle d’une entreprise individuelle. Cela risque de porter atteinte au fonctionnement de l’entreprise voire même l’amener vers la ruine. En cas de partage des actions, le régime fiscal est plus allégé par rapport au partage de fonds de commerce. Ce qui est encore un avantage de créer une SASU.

Les différences entre un plan de prévention et un PPSPS
Quels peuvent être les points bloquants d’une acquisition d’entreprise ?