Pilotage d’entreprise : choisir le bon logiciel erp

Logiciel erp

Que vous souhaitiez commencer un premier projet erp pour votre PME ou changer une solution existante, il faut prendre le choix d’un logiciel erp au sérieux. Avant de commencer à faire une comparaison des différentes solutions disponibles sur le marché, la première étape à suivre est la définition et la formalisation de vos besoins. Quel logiciel donc choisir pour sa PME ?

Qu’est-ce qu’un erp ?

Avant de vous lancer à la recherche de votre progiciel de gestion, il est important de bien connaître ce qu’est un erp. Le Progiciel de Gestion Intégré ou PGI vient de l’anglais Entreprise Ressource Planning ou ERP. Ce progiciel a été conçu pour vous accompagner dans la gestion de l’ensemble des processus opérationnels de votre société. Un progiciel ne peut être appelé ERP que lorsqu’il est capable de construire des applications informatiques sous forme de modules indépendants mais compatibles, en se basant sur une base de données unique et commune. Il doit également permettre de déterminer les diverses tâches d’un processus et de régir leur réalisation dans la majorité des modules de système qui en ont besoin, tout cela grâce à l’usage d’un moteur Workflow. Pour satisfaire encore plus les clients, certaines entreprises se dotent d’un logiciel de CRM, dans l’objectif aussi de compléter celui ERP. Sachez qu’un bon ERP doit, avant tout, avoir la capacité de répondre à tous les besoins de l’entreprise. Un progiciel orienté sur le domaine d’activité de votre institution permet à la fois d’avoir une solution prête à l’emploi dans les plus brefs délais, une meilleure expertise et moins de développements spécifiques à prévoir. Les bénéfices que cet outil peut apporter à votre établissement sont nombreux. Pour en savoir plus, rendez-vous sur startupcrm.fr.

Commencez par faire le choix d’une solution ERP ajustée à vos spécificités

Il existe des logiciels ERP qui peuvent s’accommoder à un très vaste spectre industriel, tandis que d’autres sont très spécifiques et ne conviennent qu’à une industrie, un secteur ou un métier en particulier. Lors de la recherche d’une solution erp, les PME se tournent, en général, vers des éditeurs généralistes qui ont déjà fait preuve de leur expertise. Toutefois, ce type de progiciel à la fois « générique » et souvent surdimensionné exige plus d’adaptations. Ces dernières impliquent, quant à elles, plus de complexité, de délais, de risques et de dépense auxquels s’ajoute la difficulté concernant les futures mises à jour. Voilà pourquoi il est toujours préférable d’opter pour un logiciel orienté vers votre domaine d’activité. Il est autant important de faire appel à un intégrateur ERP qui possède un véritable savoir-faire dans votre entreprise. Détenant une expertise dans votre secteur ou métier, cet intégrateur sera plus en mesure d’analyser avec précision vos problématiques, d’y apporter les solutions adéquates et de rendre votre projet plus productif. Pour bien faire le choix de l’éditeur et de l’intégrateur ERP, vous devez vous informer sur les références qu’ils ont dans votre domaine d’activité. Ensuite, renseignez-vous sur le fait que si oui ou non la solution que vous avez choisie correspond bien à la taille de votre établissement.

La couverture fonctionnelle et l’agilité du système

Le logiciel erp que vous allez choisir doit être suffisamment souple pour s’adapter à l’organisation de votre entreprise et aux besoins que vous avez formulés à l’avance. Il doit également offrir un environnement favorable aux prises de décisions. En d’autres termes, ce logiciel ne doit pas vous forcer à changer vos manières de procéder, mais doit pouvoir s’y adapter. Un bon ERP doit être capable de répondre au moins à 80 % de vos besoins immédiats en matière d’organisation et de vos besoins sur le moyen terme. Par conséquent, il est important de mener une réflexion sur certains scénarios possibles pouvant affecter au développement et à la stratégie de votre société. Il faut donc que vous vous demandiez si l’éditeur ERP de votre choix vous permet une montée en gamme de manière fluide pour accompagner la croissance de votre affaire. Informez-vous si la solution est assez modulaire ou flexible dans les cas où vos besoins évolueraient. Examinez si la solution est également dotée d’une compatibilité externe ou intégrée. Enfin, il faut savoir si elle comprend des standards internationaux ou non. En somme, le système sélectionné devra être assez flexible et modulable pour accompagner votre société vers de nouvelles réalités. Si ce n’est pas le cas, il est conseillé de choisir une autre option.

L’adoption, l’expérience utilisateur et le coût

L’adoption et l’appropriation d’un progiciel de gestion par votre personnel représentent un enjeu important qui ne doit pas être pris à la légère. Généralement, un bon logiciel doit être en mesure de présenter les bonnes informations au moment adéquat et aux personnes concernées. Cependant, il devra aussi être facilement personnalisable ou intuitif. Sachez que chaque collaborateur de votre établissement devra travailler au quotidien avec ce nouvel outil. Il se peut que parfois, des salariés non utilisateurs soient dans la nécessité de l’utiliser. Il convient de choisir une interface conviviale et personnalisable. Souvent, les entreprises ont tendance à se limiter aux coûts initiaux, alors qu’il est essentiel de prendre en compte les couts totaux sur le long et moyen termes pour faire une bonne comparaison d’offres. Il faut toujours voir un système ERP comme un investissement à long terme. Par conséquent, pour savoir quel logiciel répond le plus à vos besoins, il faut étudier les coûts supplémentaires qui s’ajoutent au prix de l’outil. 

Comment calculer une créance client ?
Comment choisir son logiciel de devis et facture ?