Optimisation du temps pour les entrepreneurs : les avantages de la méthode Pomodoro

méthode Pomodoro
Au moment où l’optimisation du travail est devenue la quête permanente des entrepreneurs, il urge de trouver des méthodes pour mieux gérer les tâches professionnelles. La méthode pomodoro apparaît aujourd’hui comme l’un des outils les plus efficaces en termes de gestion du temps. Elle vise à fournir à l’utilisateur une méthode de travail spécifique pour améliorer sa performance. Si vous faites partie des personnes qui n’ont pas le sens de l’organisation, il est peut-être temps d’opter pour la célèbre technique de Francesco Cirillo. Curieux de connaître cette technique, alors cliquez sur le lien organisologie.com. Dans cet article, nous aborderons ce qu’est la méthode pomodoro et ses avantages pour le travail en entreprise.

La méthode pomodoro : qu’est-ce que c’est ?

La méthode pomodoro est une technique de travail inventée en 1980 par Francesco Cirillo. L’entrepreneur l’a ainsi nommé en rappel au minuteur en forme de tomate dont il se servait autrefois lors de l’expérimentation de cette méthode. La technique repose sur la compartimentation et l’optimisation du temps de travail en vue de favoriser une meilleure concentration et une meilleure créativité de l’esprit. Le processus consiste à répartir les heures de travail en 4 étapes. Autrement dit, vous devez budgétiser votre temps en courtes tranches de 25 minutes entrecoupées par des pauses de 5 minutes. Chaque période de travail de 25 minutes est appelée pomodoro ou pomodori. Pour être efficace, la recette nécessite un minuteur. Avant de démarrer, il faut d’abord lister les tâches à faire, définir la durée de chacune d’elle, faire des pauses régulières et enfin s’isoler pour favoriser une concentration maximale. De façon pratique, la technique consiste à s’offrir un moment de détente après le quatrième pomodoro en faisant une activité qui n’a aucun rapport avec votre tâche journalière. Cela vous permettra de souffler un peu et de vous rafraîchir les idées. L’étape suivante consiste à reprendre les 4 étapes du pomodoro, mais cette fois-ci en vous imposant une pause de 15 à 30 minutes. Il convient de marquer votre progrès après chaque pomodoro, mais aussi le nombre de fois où vous avez tenté de remettre à plus tard votre temps de pause de peur d’être coupé dans votre élan. Le système est facile et simple à mettre en application. Pour que cette technique fonctionne, vous devez considérer les 25 min de travail comme un bloc indivisible. Si une urgence venait à vous interrompre pendant ce laps de temps, vous devez arrêter complètement le chronomètre et recommencer la session à partir de 0. Si vous testez le procédé et qu’il correspond à vos équipes, adoptez-le pour réaliser plus rapidement vos projets d’entreprise. Profitez dès lors des multiples avantages qu’il peut vous procurer.

Permet de renforcer l’estime de soi

Si vous avez des journées de travail fastidieuses et des tâches variées, la méthode pomodoro peut vous aider à mener à bien vos activités. La maîtrise de la technique peut aller de 7 à 20 jours, mais si vous la respectez, elle vous aidera à garder l’esprit vif et toujours frais. En effet, le fait d’observer le minuteur se terminer peut vous motiver à achever plus rapidement votre tâche en cours. De même, le fait de scinder une tâche en deux ou trois pomodoros peut vous éviter certaines frustrations. La synchronisation constante de vos projets quotidiens vous rendra plus responsable de vos tâches et vous aidera à réduire le temps que vous passez à procrastiner. Il faut souligner qu’il est important de cocher la liste des tâches accomplies. Le fait de voir de multiples tâches achevées procure de la joie à tout employé. Cela participe à l’autosatisfaction et à la conservation de l’estime de soi. Vous apprendrez ainsi à respecter chaque temps de travail, ce qui peut vous aider à mieux gérer la charge mentale.

Augmente la productivité

Selon la loi d’Illich, notre productivité tend à décroître au fur et à mesure que nous évoluons dans notre travail. Cela veut tout simplement dire que notre performance à tendance à baisser au bout d’une certaine période d’activité. En réalité, le cerveau se fatigue plus rapidement lorsque l’on oublie de prendre des pauses. Sous l’effet de la fatigue, nombreux sont les travailleurs qui font des erreurs ou perdent du temps à corriger les fautes. D’où l’avantage d’utiliser la technique pomodoro pour éviter l’épuisement cérébral ainsi que les débordements. Par ailleurs, il est toujours plus facile d’atteindre ses objectifs lorsque l’on sait exactement ce que l’on a à faire et comment faire pour y parvenir. La méthode pomodoro peut aider les entrepreneurs à planifier judicieusement leurs tâches. Cela évite de perdre inutilement du temps sur des dossiers qu’on n’a pas prévus pour la journée. En effet, le fait de répartir les missions favorise l’efficacité dans la gestion du temps. Cela entraîne d’emblée de meilleurs résultats ainsi qu’une productivité accrue.

Favorise la concentration

Tout le monde n’appréhende pas le monde professionnel de la même façon. Il faut dire que les méthodes de travail varient grandement d’une personne à une autre. La méthode pomodoro a été conçue pour parer aux effets du travail intensif sans allègement. C’est un excellent outil de concentration. Cette technique vous oblige à garder toute votre attention sur une seule chose à la fois. La méthode pomodoro est adéquate pour les professionnels qui ont du mal à se cadrer ou à s’organiser. En outre, elle peut être bénéfique pour ceux qui présentent des difficultés à se concentrer ou ceux qui laissent des éléments extérieurs perturber leur mission. En effet, les règles fixées par le chronomètre permettent de rester focalisé sur ce que vous avez à faire. Tant que le chronomètre n’a pas sonné, vous devez rester concentré sur votre activité. Pour ceux qui ont tendance à se laisser distraire, cette méthode vous permettra de réapprendre les techniques de base de la concentration.


Comment acheter un fichier email pour votre entreprise ?
Comment se faire rembourser les frais kilométriques ?