Le développement personnel professionnel : pierre angulaire de l’entreprise

Équipe qui travaille ensemble pour être plus efficace

Les dirigeants d’entreprise ont souvent du mal à imaginer l’existence d’une sentinelle entre l’approche ésotérique du développement personnel et du pragmatisme économique prôné dans le cadre professionnel. Pourtant, ils courent après les candidats dotés de compétences comportementales, plus communément connues sous le nom de soft skills.

Ces talents peuvent leur apporter une réelle plus-value. Autrement dit, le développement personnel est un levier de performance et d’efficacité à ne pas négliger en entreprise.

Définition du développement personnel professionnel

Les sociétés évoluant sans cesse, apportant avec elles leurs lots de nouvelles problématiques, nous ne pouvons plus nous fier uniquement à l’adaptation technique. C’est ainsi qu’à tous les niveaux de l’organigramme, le besoin de forger le salarié à travers un développement personnel professionnel se fait de plus en plus ressentir. Il consiste en une pratique faisant usage ou à ajustant les ressources de développement personnel aux attentes de l’entreprise.

L’accompagnement vise à la valorisation du potentiel de l’individu, quels que soient son poste et ses qualités, l’amenant à décupler sa créativité, ses motivations et ses forces mentales. Le développement personnel professionnel a ainsi beaucoup à apporter à l’entreprise, dans le sens où il peut améliorer toutes les capacités des collaborateurs. Par toutes leurs capacités, en entend une influence positive sur leur réflexion, leur sens de l’initiative et leur autonomie. Ainsi remotivés, les salariés donnent tout de leur personne et mobilisent tous les moyens à leur disposition pour y parvenir.

Dans quels objectifs pratiquer le développement personnel professionnel ?

La connaissance de soi au service de l’entreprise

Permettant de concilier le « soi » et sa vie professionnelle, le développement personnel professionnel aide tout un chacun à comprendre son propre mode de fonctionnement. Il constitue donc un facteur d’appréciation de ses forces et de ses faiblesses, et permet en même temps de déceler et d’analyser les freins.

Pour acquérir une certaine sérénité dans l’exercice de son métier et gagner en efficacité, ce type d’accompagnement est d’une aide appréciable dans la détection des sources possibles d’insatisfaction. Mais la visée première de cette pratique est avant tout de mettre en avant, et à travers des outils comme la PNL ou Programmation neurolinguistique, la connaissance de soi. Le but étant de se créer des compétences en savoir-être.

Le développement personnel professionnel : un avantage pour les salariés…

En clair, ce sont les fameuses soft skills, obtenues grâce à la maturité psychique, et que les dirigeants recherchent absolument chez leurs collaborateurs. Reposant sur les ressources propres à l’individu relatives à leur savoir-être, les softs skills apprennent, entre autres, aux salariés à faire la part des choses entre les critiques constructives et les attaques personnelles. Elles mènent à des décisions plus réfléchies. Par ailleurs, elles conduisent à une meilleure gestion du changement, et rendent la communication interpersonnelle plus efficiente.

… et les dirigeants d’entreprise

Les bénéfices du développement personnel professionnel ne se font uniquement pas constater à l’échelle individuelle mais rayonnent sur l’entreprise en favorisant une bonne ambiance de travail. Il en résulte une volonté de partage d’expériences et de compétences, assortie d’une entraide entre les membres de l’équipe. Sans oublier qu’une politique managériale de l’entreprise, devenue plus bienveillante, sera beaucoup plus stimulante et inspirante pour les salariés.

Du côté du manager, le développement personnel professionnel lui apportera plus de résilience et lui apprendra à rebondir après l’échec. Tout en menant sa troupe vers la réussite, ce dirigeant y verra une occasion de conforter sa posture en développant son charisme et sa confiance en soi.

Comment mettre en place le développement personnel professionnel au sein de l’entreprise ?

Si l’entreprise aspire à apporter sa pierre à l’édifice au développement personnel au travail, elle doit aligner les besoins de ses salariés aux siens. L’enjeu étant de préserver la motivation et l’engagement des salariés en les faisant évoluer dans une ambiance résolument positive. L’entreprise pourra alors élaborer le programme d’actions visant à intégrer le développement personnel dans le cadre professionnel.

Pour impulser les changements, ces actions se doivent d’être pertinentes, réellement palpables, et mesurables en termes de retombées positives pour les deux parties. Elles appuieront une politique de Qualité de Vie au Travail ou QVT déjà existante, ou sera à l’initiative de celle-ci si elle n’a pas encore été amorcée au sein de l’entreprise.

Comment augmenter vos ventes et vos marges ?
Chef d’entreprise : se faire coacher pour prendre les bonnes décisions