À quoi sert le portage salarial ?

portage salarial

Depuis quelques années, on constate une forte montée en puissance d’une forme de travail souvent méconnue. En effet, devenir salarié porté intéresse de plus en plus de créateurs d’activité. Il s’agit d’une relation tripartite au sein de laquelle interviennent un consultant, une société de portage et le client final. Le consultant est embauché par la société et réalise des prestations pour le client qui sera facturé ensuite directement par la société. Qu’est-ce qui fait alors le succès actuel rencontré par cette forme nouvelle de travail ? Comment les futurs chefs d’entreprises peuvent-ils être séduits ? Quels sont les avantages de ce statut hybride ?

Tester en toute sécurité son activité

En parcourant les portage salarial avis, vous vous apercevrez rapidement que ce statut est idéal pour valider (ou non) la viabilité et la pérennité de l’activité à laquelle vous voulez vous consacrer. En effet, il vous est possible de conserver un niveau de protections sociales similaire à celui d’un salarié sous contrat de travail plus classique (intérim, CDD ou CDI). Si quelques mois après son lancement, vous constatez que votre activité ne dégage pas un chiffre d’affaires suffisant pour que vous puissiez en vivre et que les perspectives d’évolutions ne sont pas franchement bonnes, vous pourrez la stopper sans pour autant vous mettre dans des situations administratives et financières délicates par la suite.

Le portage combine donc avantageusement les conditions d’un salarié sous contrat (Accès au CSE, droit au chômage, retraite, assurance maladie, complémentaire santé et autres) et la liberté d’agir d’un travailleur indépendant.

Se consacrer à 100 % au business

Tous les chefs d’entreprises le savent bien : les obligations administratives sont extrêmement chronophages, obligatoires sous peine de sanction et surtout elles n’apportent strictement rien au développement de votre activité. Heureusement, le portage incarne encore une solution efficace pour répondre à cette problématique qui concerne tous les créateurs d’activité. Ainsi, le salarié porté va pouvoir déléguer en toute sécurité et confiance la partie administrative, la facturation client, la facturation fournisseur, la comptabilité ou encore le suivi des paiements. En contre-partie, il règle chaque mois à la société qui l’emploie des frais de gestion. Il conserve en revanche la pleine liberté de déterminer son offre de service, de fixer ses prix et de décider de ses modalités d’intervention lors de la réalisation de ses prestations chez le client final. Alors déléguer ce travail rébarbatif à un expert qui le fera finalement mieux que vous ? Qu’en pensez-vous ?

Dans ce cadre, vous allez pourvoir vous dégager du temps disponible supplémentaire que vous allez pouvoir consacrer aux activités directement en lien avec votre business. Vous pourrez vous concentrer pleinement sur les parties prospection, formation ou encore la réalisation de vos missions. Ne négligez pas également les autres impacts potentiels de l’exigence nécessaire au démarrage d’une activité quel que soit le statut pour lequel vous avez opté. En effet, vous devrez veiller à vous réserver des moments pour votre famille et pour vos amis.

Bénéficier de l’expertise de la société de portage

La grande majorité des sociétés de portage ne se contente pas de prendre en charge la partie administrative. Elles disposent en effet d’un savoir-faire et d’une expérience indéniable qu’il convient de partager afin d’en faire profiter les salariés portés. Pour cela, un conseiller est souvent mis à disposition. Son rôle consiste à favoriser la réussite de la réalisation du projet du salarié porté.

Il pourra proposer des formations spécifiques et animer des ateliers afin de faire progresser et d’aider les futurs chefs d’entreprises à prendre pleinement leur envol. Le conseiller ouvrira également son carnet d’adresse, enrichi depuis de nombreux années.

Ce statut permet ainsi à un créateur de ne pas rester seul et uniquement centré sur lui-même. En effet, le mode portage donne accès à une véritable communauté dynamique au sein de laquelle se confrontent les opinions et les retours d’expérience.

Une protection juridique solide

Depuis la signature en mars 2017 d’une convention collective de branche, toute société de portage salarial a l’obligation de sécuriser le parcours professionnel des consultants qu’elle embauche. Pour être plus clair, elle doit garantir le cadre assurant une protection juridique totale. Encore un souci de moins à prendre en considération pour le salarié porté !

Si cela paraît peut-être futile en regard des autres aspects précédemment cités dans ce texte, mais combien de chef d’entreprises ayant démarré leur activité sous un autre statut ont connu des graves problèmes suite à un niveau de protection juridique trop faible ? Le portage salarial vous permet ainsi d’éliminer totalement ce risque.

Logiciel comptable pour micro-entrepreneurs : faire confiance à un logiciel certifié anti-fraude
Quelles sont les compétences d’un manager de transition ?